Aujourd’hui nous allons vous présenter quelques aspects du ménisque externe. Après avoir réalisé un article sur le ménisque interne il y a quelques temps, voici celui sur son homologue. Zoom sur les similitudes et différences par rapport au ménisque interne.

  • Qu’est-ce que le ménisque externe ? 

Le ménisque externe est situé entre le condyle du fémur recouvert de cartilage (en haut) et le plateau tibial (en bas), également recouvert de cartilage. Dans le fond est visible le tendon du poplité qui passe obliquement derrière le ménisque. Comme le ménisque interne il a un rôle de stabilisateur et d’amortisseur.

  • Pourquoi est-il moins l’objet de blessures que le ménisque interne ? 

Le ménisque interne est 5 fois plus touché par les lésions que son homologue. Comment expliquer un tel fait ?

La corne postérieure du ménisque externe est 30% plus fragile que le ménisque interne. De plus, il est fonctionnellement d’avantage sollicité par la rotation automatique du genou lors de la flexion-extension. Le centre de la mobilité rotatoire se situant du côté médial du plateau tibial.

  • Les blessures sont-elles plus grave au ménisque externe ?

Non elle ne sont pas plus graves mais elles sont plus fréquentes pour les raisons évoquées ci-dessous.

  • Quelques cas particuliers au ménisque externe : 

1. Le ménisque externe discoïde : on le nomme ainsi lorsque sa forme n’est pas habituelle (croissant de lune). Lui a la particularité de recouvrir l’ensemble du plateau tibial externe. Les principaux risques d’un ménisque externe discoïde sont sa fragilité. Il peut se déchirer plus facilement et entraîner des complications par la suite. C’est d’autant plus vrai chez les jeunes enfants. Ci-dessous différentes représentations du ménisque discoïde. 

Source : Santé Orthopédique ORTHODZ

 

2. Le kyste du ménisque externe : lors d’une lésion méniscale externe, il arrive parfois qu’un kyste se forme sur la partie lésée. Dans la majeure partie des cas, il est minime et n’affecte pas la qualité de vie du patient. Avec le temps, il peut involuer de lui-même. Par ailleurs, parfois le kyste grossi et se fixe sur le ménisque. En plus d’être douloureux (car il déclenche un mécanisme inflammatoire), il peut effracter le ménisque externe. C’est à ce moment-là qu’une opération doit être envisagée pour soulager le patient et éviter qu’il n’abîme d’avantage le cartilage de l’articulation.

  • Quelles sont les solutions apportées par Ted ? 

La genouillère connectée Ted Orthopedics permet à vous et vos patients de bénéficier de donnés précises sur les progrès et biofeedbacks réalisés. L’application ludique et intuitive facilite la prise en main de vos patients tout en vous permettant une observance en temps réel.

  • L’exercice de Ted : 

Aujourd’hui nous avons décidé de mettre en avant un bilan. Le bilan est uniquement disponible dans l’interface « professionnel de santé » car c’est à lui de décider quand et ou réaliser des bilans. De plus, lui seul peut comprendre les données médicales. Il ne peut être réalisé seul. Le bilan permet de déterminer la progression du patient sur un temps donné. Dans notre cas nous avons décidé de choisir le bilan de sauts afin de déterminer si le patient récupère de sa blessure au ménisque externe.

Dans cette situation c’est le bilan de sauts que nous mettons en avant : l’objectif est d’analyser les progrès réalisés par le patient avec des données très précises comme :

– La hauteur du saut

– La flexion à la prise d’appel

– L’extension au décollage

– La vitesse de montée

– La flexion à la réception

– L’amplitude de Var/valg à la réception.

Bonne rééducation avec Ted !