Qui dit compétition dit performance. C’est le point commun de chaque athlète souhaitant atteindre le meilleur niveau possible. Pour cela, la musculation et l’augmentation des capacités sont essentielles. Des recherches cliniques sont réalisées afin de leur permettre d’améliorer au maximum leurs performances. C’est le cas de l’équipe de Samozino et Jean-Benoit Morin qui ont démontré cliniquement que le profil force-vitesse sont deux paramètres à travailler en fonction des faiblesses de chaque sportif. L’objectif est de se rapprocher de son profil optimal.

Nous allons voir comment cette théorie peut être appliquée dans des programmes de rééducation ou de prévention des blessures avec la genouillère connectée.

Tout d’abord, quelques explications théoriques :

Chaque sportif possède des capacités physiques en force et en vitesse qui lui sont propres.

Le profil optimal force-vitesse maximise la puissance du sportif : c’est la combinaison optimale entre ces deux paramètres.

Des tests permettent de déterminer chaque cas et donc de trouver les points faibles de chaque athlète. Si un joueur possède un déficit de force, il accentuera son entraînement sur la force. D’autre part, s’il possède un déficit de vitesse il travaillera davantage la vitesse.

Les deux thématiques ne se travaillent pas de la même manière :

  • Lors d’un entraînement de force, il faut augmenter les charges pour progresser. Pour cela, il suffit d’accroître le poids (tout en respectant les capacités de la personne) sur les exercices.
  • Lors d’un entraînement de vitesse, il faut diminuer les charges, c’est-à-dire que la charge doit être inférieure à celle de la masse corporelle du sportif pour progresser. Pour cela il est possible d’utiliser des élastiques ainsi que des projections de charge.

Afin de réaliser ce test, vous pouvez remplir le tableau Excel avec différentes informations : suivez le lien pour obtenir les explications en vidéo de l’utilisation de ce tableau Excel réalisé par Samozino et Morin.

  • Masse corporelle
  • Longueur du membre inférieur
  • Hauteur initiale
  • Distance de poussée
  • Score aux différents essais

A l’aide des données récupérées à partir de tests / évaluations, vous pourrez proposer à votre patient d’utiliser la genouillère connectée et bénéficier de résultats précis. La genouillère pourra alors être utilisée comme un outil de rééducation ou bien de prévention des blessures. Si les professeurs Samozino et Morin ont développé une application My Jump, la genouillère connectée est plus simple et rapide d’utilisation.

Pour ce faire, sur notre application Ted Orthopedics rendez-vous dans l’onglet «bilan» puis «hauteur de saut».

Différentes données sont mesurées par la genouillère comme par exemple la vitesse de montée, la flexion à la prise d’appel, l’extension au décollage, la flexion à la réception, la vitesse de freination ou encore l’amplitude de rotation à la réception.

Chaque biofeedback peut être adapté au patient, à la charge souhaitée et bien sûr au paramètre à travailler. Pour la force, les charges seront plus importantes. Pour la vitesse il sera possible d’allier des élastiques ou encore des projections de charge au biofeedback initial.

Les squats, les fentes, les sauts, ainsi que les exercices autour de la presse sont envisageables.

View this post on Instagram

Surf the Curve 🏄⠀ -⠀ The Force-Velocity (Power) Curve represents the inverse relationship between force and velocity⠀ -⠀ Simply put, an increase in force causes a decrease in velocity and vice-versa 📉⠀ -⠀ Force x Velocity = Power, which is a key determinant of performance in many sports. Therefore, improving either (or both) of these qualities can aid in improving an athlete's power production & RFD⠀ -⠀ However, only training one aspect of the F-V Curve (e.g. Maximum Strength) will only improve performance at that section⠀ -⠀ Therefore, all parts of the F-V Curve should be trained in order to maximise athlete explosiveness 💥 i.e. Surf the Curve⠀ -⠀ COACHES, do YOU ensure athletes are exposed to appropriate exercises & loads to develop power qualities along the entire F-V Curve? 👀⠀ -⠀ Are your exercise prescriptions influenced by time in the competitive season?

A post shared by Science for Sport (@scienceforsport) on

Nous vous proposons trois exercices à réaliser avec la genouillère pour chaque paramètre. Tout d’abord pour la force. Vous pouvez par exemple réaliser une séance en combinant trois exercices avec charge sous forme de circuit. Le circuit peut être réalisé trois ou quatre fois par le patient.

  • 10 répétitions à la presse à 50kg
  • 10 squats deux jambes à 50kg
  •  5 squat sur chaque jambe à 20kg

Si pour travailler la force, les exercices sont nombreux puisqu’il suffit d’augmenter la charge. Quand il faut diminuer le poids du corps afin de travailler la vitesse, les exercices se font plus rare. C’est pourquoi nous vous en proposons trois aujourd’hui.

  • 10 squats avec élastique
  • 10 squats avec T-rx
  • 10 Dips inversé

L’exemple d’un biofeedback  à réaliser et adapter au patient :

Bonne rééducation avec Ted