Découvrez Ted, l’assistant connecté de rééducation du genou

Chez Ted, nous développons un assistant connecté de rééducation du genou, votre bras-droit virtuel. Sa mission est de vous épauler dans la prise en charge de vos patients et de vous fournir des indicateurs sur leur progression.

Prenant la forme d’une genouillère équipée de capteurs et d’une application mobile, il fournit des biofeedbacks en temps réel au patient pour le corriger dans ses mouvements et vous livre ensuite un compte-rendu sur la séance du patient.

Nous travaillons actuellement sur une nouvelle version de l’application dont nous dévoilons petit à petit les contours au travers de cette série d’articles. Cette application est actuellement réservée à un nombre restreint de kinés en version beta-test et elle sera disponible à la vente à l’été 2019.

Le nouvel outil de statesthésie

Nous avons testé l’outil permettant de retrouver les sensations de la position du genou dans l’espace. Certains kinés parlent également d’entéroception pour cette capacité du corps humain à savoir précisément dans quelle position l’on est sans avoir besoin d’un contrôle visuel sur le membre en question.

On vous a concocté une vidéo pour illustrer son fonctionnement.

Les règles du jeu sont simples : le patient prend une position de référence, qui apparaît ensuite à l’écran comme une cible bleue prenant en compte à la fois la flexion-extension et le valgus-varus.

Le patient sort alors de la cible, ce qui a pour conséquence de stopper la représentation en temps réel de sa position à l’écran. Il a alors 4 secondes pour retrouver la position de référence en se basant sur ses sensations avant la fin du décompte.

S’il est dans la cible à la fin du décompte, l’exercice est réussi tandis qu’il échoue s’il est en dehors. Il doit alors retrouver la cible pour pouvoir effectuer la répétition suivante.

 

Comment faire varier la difficulté de l’exercice en fonction de l’état de santé du patient ?

L’exercice peut être modulé de nombreuses manières différentes :

  • Premièrement, la difficulté va faire varier la taille de la cible à atteindre à chaque répétition.
  • Deuxièmement, l’exercice peut être adapté à toutes les étapes de la rééducation : d’abord en chaîne ouverte sans charge, puis en chaîne fermée avec ou sans charge additionnelle.
  • Troisièmement, on peut faire varier l’angle de flexion-extension pour faire travailler le patient ses sensations mais également ses muscles.

 

Bonne rééducation avec Ted  !