Panda PRO est un dispositif médical conçu en France, qui aide les kinésithérapeutes et leurs patients pendant la rééducation. L’ambition de Panda est d’accélérer la rééducation, par trois biais:

  • Des biofeedbacks intuitifs, pour améliorer la réalisation des exercices.
  • Des indicateurs pour visualiser la progression des patients, les motiver et accélérer la rédaction de bilans.
  • Faciliter l’auto-rééducation, en motivant et supervisant les patients pendant leurs exercices de rééducation complémentaire.

 

Le biofeedback

Le biofeedback permet de maintenir le patient motivé par ses exercices et de visualiser sa manière de réaliser la consigne donnée. Voici plusieurs exemples d’utilisation du biofeedback adaptatif de Panda PRO:

Pour la rééducation à la marche

Un patient qui a un défaut de flexion ou d’extension à la marche ne visualise pas la bonne réalisation de son mouvement lorsqu’il marche. Panda peut être paramétré pour donner au patient un objectif de flexion particulier. Lorsqu’il marche, Panda émet alors un signal sonore et lumineux pour lui indiquer que l’objectif est atteint. Ainsi, le patient apprend le bon mouvement et peut s’entraîner à le reproduire plus simplement.

Pour clarifier une consigne

Un patient seul travaille naturellement moins bien que lorsque son kinésithérapeute le corrige. Si vous demandez à un patient de réaliser 40 répétitions de squats, à 80° de flexion, que vous le laissez travailler 10 minutes, il y a de grandes chances qu’il perde l’amplitude demandée très rapidement, et que le mouvement se détériore avec la fatigue. Panda indique au patient, à chaque répétition, si elle a été réalisée correctement. Dès qu’il passe les 80° de flexion, l’application émet un son, signalant au patient qu’il doit remonter. Il est également possible de surveiller d’autres paramètres, comme la vitesse d’exécution ou le taux de tremblements…

Pour gagner en extension

Un patient en début de rééducation doit récupérer son amplitude d’extension. Il est alors normal de lui faire exécuter un exercice d’extensions assis. Le biofeedback peut être paramétré pour forcer le patient à travailler 1° au dessus de son extension maximale. Il doit alors se forcer à tendre, et visualise le succès de son mouvement par un signal sonore et lumineux. Le patient récupère alors plus rapidement son amplitude articulaire.

Utilisation intuitive du biofeedback : Le thérapeute montre la position à atteindre au patient, elle s’enregistre en tant que « position de référence » et l’écran donne un signal visuel différent selon que le patient a la jambe plus ou moins pliée que la position de référence.

 

Les indicateurs, pour visualiser la progression

Trop de patients arrêtent leur rééducation lorsqu’ils ne visualisent plus leurs progrès. Il est primordial de leur montrer le chemin parcouru depuis le début et le chemin qu’il leur reste à parcourir avant une récupération complète. Panda PRO utilise les données récupérées pendant le mouvement des patients, tout au long de leurs séances, pour calculer des indicateurs précis de progression. Ces indicateurs sont alors visualisés directement sur l’application, accessible directement au patient.

 

La progression visualisée : A gauche, la vue des indicateurs à un instant donné, pour visualiser les derniers indicateurs calculés. A droite, la vue de la progression de ces indicateurs au fil de la rééducation.

 

L’article suivant détaille le calcul des différents indicateurs:

Les indicateurs de progression

 

 

L’auto-rééducation complémentaire

Tous les thérapeutes prescrivent aujourd’hui des séances d’auto-rééducation complémentaire à leurs patients, à réaliser chez eux, plusieurs fois par jour. Ces exercices sont la clé vers un rétablissement plus rapide. Seulement, aujourd’hui, rien n’incite le patient à les réaliser. Avec Panda, le thérapeute définit une séance claire à réaliser par le patient, via sa plateforme. Le patient programme ses séances dans sa journée, il est motivé et supervisé dans sa réalisation, au quotidien. Les résultats des séances d’auto-rééducation sont envoyés directement au thérapeute, pour faciliter le suivi.

Cette solution a été éprouvée par des sportifs amateurs, volontaires pour travailler plus et accélérer leur récupération. Elle a également montré de belles promesses dans les déserts médicaux, pour soutenir les kinésithérapeutes dans leur prise en charge.

 

Note du 21/08/2018: Panda était l’ancien nom de Ted Orthopedics. Le nom a changé, mais la démarche reste la même !